Découverte de la Collection Jean-François Piège x Sushi Shop


Annoncer ici

« Local Roots, Global Reach », tel pourrait être le slogan de Sushi Shop et de sa nouvelle collection 2011-2012 réalisée en partenariat avec Jean-François Piège. Nous avons eut le plaisir de la découvrir la semaine dernière au cours d’une soirée pleine de saveur au Thoumieux, le restaurant du chef Piège. Nous n’étions pas au bout de nos (bonnes) surprises.

En effet, la petite chaîne de sushi qui monte, qui monte, ne cesse de réinterpréter l’oeuvre la plus connue de la gastronomie japonaise à la lumière des cuisines du monde entier. Avec ses collections évènementielles, Sushi Shop c’est un peu la Haute Couture du sushi. Une Haute Couture qui, du haut de sa boite noire tout droit sortie des codes du premium, se réinvente et n’hésite pas à puiser son inspiration dans les sources les plus diverses et les plus inattendues.

Ainsi, après avoir collaboré avec le chef Cyril Lignac en 2008, avec la maison d’orfèvrerie Christofle en 2010 et  avec Kenzo Takada en avril dernier, c’est aujourd’hui avec le célèbre chef Jean-François Piège, que s’associe Sushi Shop pour cette nouvelle collection de Sushi. Le mot d’ordre du chef Piège pour la mise au point de ses créations était : « Le goût français à la rencontre du savoir faire japonais ». Cette nouvelle carte comporte donc 3 créations du chef Piège que sont le tartare de thon façon rossini qui mèle foi-gras, truffe noire et thon, le spring roll concombre  mousse de thon inspiré de la salade de thon de l’enfance du chef et le maki comme un taboulé qui donne au maki un air tout à fait méditerranéen.

Des pièces à déguster sans sauce soja pour ne pas masquer leur goût, nous précise Jean-François Piège. Notre première impression: un met surprenant qui n’a plus grand chose à voir avec le Japon mais qui n’en est pas moins délicieux. Ca change du sushi classique du jap’ du coin et ce pour le meilleur. Le reste de la carte (Maki aubergine et nouilles soba au saumon) vaut également le détour et justifie un passage par le site de commande de sushis de Sushi Shop ou l’un des 60 restaurants de la marque.

Bon, les sushis c’était bien beau mais c’était en fait que le début de ce que nous réservait Sushi Shop et Jean-François Piège ce soir là. En effet, après la présentation de la collaboration par  Grégory Marciano, l’un des fondateurs de Sushi Shop avec Hervé Louis, le chef Piège s’est installé derrière les platines fourneaux pour nous confirmer qu’en plus des sushis, il savait aussi faire la cuisine (scoop!). Et là c’est une explosion de saveurs qui s’est produite dans notre assiette et sur nos papilles. Du boeuf à la sauce soja à l’île flottante la plus folle de ces dernières années en passant par le filet de poisson au curry et les blettes pannées au sésame et au miel, le chef Piège nous a montré tout son art.

Pour vous mettre l’eau à la bouche partager ça avec vous, vous trouverez les photos du repas ci-après.

Boeuf d’ailleurs | Cèpes de châtaigner | Condiment de ciboulail

 Filet de poisson au curry | Légumes du marché

Feuillez de blettes croustillantes | Miel | Sésame 

Ile flottante | Inversée

Croûte de pain et sucre | Pistache glacée | Framboise

 

Pour plus d’informations:

– Sur la collection 2011-2012 Sushi Shop & Jean-François Piège sur le site de Sushi Shop .

– Sur la cuisine de Jean-François Piège sur son site personnel ou sur le site de son restaurant le Thoumieux .

 

 

 

 

 


Annoncer ici

Share This

About the author

David est co-fondateur de WebandLuxe, c'est un entrepreneur passionné de luxe et de digital. Il est CEO et co-fondateur de Dymant un club privé qui édite et vend les créations exclusives d'artisans d'exception et qui a annoncé une levée de fonds d'1 million d'euros auprès de Partech International et IDinvest Partners. David a en outre travaillé 2 ans pour un fonds de capital risque et siège au board de l'association des anciens HEC dans le luxe. David est diplômé d'HEC ainsi que de l'École polytechnique. Il a également étudié l'entrepreneuriat au Babson College (Boston, USA). Il voue une passion inavouable pour le chocolat blanc et la chanson Bohemian Rhapsody de Queen.

View all articles by David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *