[ÉTUDE] L’Afrique, terre d’opportunités pour le luxe

[ÉTUDE] L’Afrique, terre d’opportunités pour le luxe


Annoncer ici

En Afrique, la classe moyenne est en constante croissance. Elle aime et consomme les produits de luxe. C’est ce que démontre une étude réalisée par la société Bain & Company. En effet, elle montre que les ventes ont augmenté de 11% cette année, ce qui marque un fort potentiel pour ce continent pas forcément autant médiatisé que d’autres.

De plus, selon Bain & Company, le revenu total des marques de luxe  sur le continent Africain devrait atteindre 2 milliards d’euros cette année contre 1,5 milliard en 2011. Les groupes comme Cartier, Louis Vuitton, Burberry, Gucci, Fendi, ou encore Salvatore Ferragamo sont les plus présents actuellement.

christie-brown-collections

Claudia D’Arpizio, directrice de Bain & Company, ajoute qu’avec le ralentissement de la croissance en Chine, l’Afrique est sur le point d’avoir une des économies les plus dynamiques au monde. Mais si les ventes sont encore très concentrées en Afrique du Sud et au Maroc, les marques commencent à instaurer de nouveaux marchés comme l’Angola ou le Nigéria.

En recoupant avec une autre étude faite par Euromonitor, nous constatons qu’entre 2008 et 2013, les ventes dans le secteur du luxe ont augmenté de 35% et devraient augmenter encore de 33% ces 5 prochaines années.

L’Afrique subsaharienne est tout simplement la seconde économie mondiale en terme de rapidité de croissance derrière l’Asie Pacifique et est l’hôte de 5 des 10 pays considérés comme ayant la plus forte croissance économique. Fflur Roberts, Responsable des Recherches chez Euromonitor, résume très bien les principaux challenges : « les marques doivent surmonter les défis des marchés Africains par le biais de recherche minutieuse de fournisseurs, l’utilisation de partenaires locaux, et une très bonne compréhension des consommateurs et de l’environnement local. »

african-fashion-week-ih-713

Début novembre, Wealth-X a également révélé dans son rapport sur la richesse du continent Africain que les ultras fortunés en Afrique avaient augmentés de 9,5% cette année avec une richesse cumulée de 350 milliards de dollars. Cela représente une hausse de 7,7% par rapport à l’an dernier.

 

Remerciements à Zeenat Moorad, Correspondante chez Business Day South Africa pour son apport précieux à l’article.


Annoncer ici

Share This

About the author

Diplômé d’un Master 2 en Publicité Internationale à Londres en 2011, Guillaume intègre l’Atelier, l'agence du Groupe Leo Burnett UK dédiée à la beauté, à la mode et au luxe. Pendant deux ans, il travaillera à l’échelle internationale sur le budget Max Factor, marque de cosmétique du groupe Procter & Gamble. En janvier 2013, il rejoint l’Australie et la boutique RP/marketing Lust Have It basée à Sydney. Il sera en charge de la création, du développement et de la gestion de contenu digital au profit de marques telles que OPI, Molton Brown ou Rachel K.

View all articles by guillaume

2 comments

  1. Pingback: [ÉTUDE] L’Afrique, terre d’o...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *