[Luxury Startup Week] Episode 2 – Le Collectionist & One Fine Stay

[Luxury Startup Week] Episode 2 – Le Collectionist & One Fine Stay


Annoncer ici

Luxury Start-up week : La semaine dernière, c’était « LeWeb », la plus grande conférence européenne sur le web, les startups et la transitions digitale. A cette occasion nous avons souhaité mettre à l’honneur ces acteurs si particuliers du monde du luxe, de la mode et du premium. Chaque jour de la semaine nous vous parlerons donc d’une startup du luxe ou d’une initiative entrepreneuriale qui associe le web et le luxe.

La Prochaine étape de la Transition Digitale du Monde du Voyage

Les secteurs du voyage et de l’hôtellerie ont été parmi les premiers à être révolutionnés par le web. Avec l’apparition des sites de réservation de voyages, des sites d’avis de voyageurs et les différents services aux hôteliers, le business du voyage n’est résolument plus le même qu’avant sa transition numérique.

Victoire ultime du digital sur le monde physique : qui utilise encore les services d’une agence de voyage offline aujourd’hui?

Mais alors que l’on pensait la transition digitale de ce secteur achevée, voilà qu’elle reprend de plus belle et qu’une nouvelle vague d’innovateurs vient déranger le nouvel ordre établi. C’est ainsi que sont apparus des sites comme AirBnB qui permet à tout le monde de devenir hôtelier en mettant son appartement ou une pièce de sa maison en location pendant quelques jours ou semaines.

Face à l’extraordinaire succès de ces start-ups, d’autres acteurs ont décidé d’appliquer leurs recettes au monde du luxe : Le Collectionist et One Fine Stay.

Les AirBnB en Versions Luxe

A ce jeux, Le Collectionist et One Fine Stay sont les deux faces d’une même pièce. Ils permettent tous les deux de louer pour de courtes durées (d’une nuit à quelques semaines) un appartement ou une maison d’exception avec les services normalement proposés par les hôteliers (ménage, draps, serviettes, … ). Leur principale différence néanmoins réside dans les types de biens proposés.

one-fine-stay-fp

One Fine Stay se focalise sur les appartements et lofts d’exception situés en ville. On y trouve donc des appartements à Paris, Londres ou New York que l’on peut louer l’espace d’un week end ou d’un séjour court lorsque leurs propriétaires ne les utilisent pas.

L’équipe de One Fine Stay a ainsi lancé ses chasseurs d’appartements à la recherche des appartements les plus chics, les lofts les plus surprenant dans les centre villes des plus grandes capitales  et y a ajouté sa couche de services hôteliers afin d’y proposer sa « unhotel experience ».

Lancé en France il y a 3 mois (mais déjà présent à Londres, New York et Los Angeles), le service propose des nuitées allant de 150€ à 700€ et séduit un nombre important de voyageurs.

le-collectionist-home

Le Collectionist, quant à lui, aborde la question d’un angle totalement différent. En effet, le service lancé en 2013 se concentre sur les demeures de charmes et d’exception situées à la campagne ou en bord de mer, qu’il propose de transformer le temps d’un voyage en votre hôtel particulier. Contrairement à son concurrent plus urbain, Le Collectionist propose uniquement des séjours hors des villes, sur la côte d’Azur, Deauville ou dans les Alpes par exemple.

Les maisons, châteaux, chalets et autres villas proposées sont souvent assez spacieuses et d’avantage appropriées à des séjours en groupe ou en famille, à l’image du Château de Christin majestueux château romantique classé patrimoine historique, au cœur du Languedoc qui peut accueillir jusqu’à 10 personnes.

Vers une Disparition des Hôtels ?

En s’attaquant aux appartements et demeures d’exception, One Fine Stay et Le Collectionist souhaitent redistribuer les cartes du jeux du voyage de luxe. Mais c’est avant tout une nouvelle expérience qu’ils offrent à leurs clients pour qui ils combinent les avantages de l’hôtel et de l’appartement pour un séjour hors du commun. Si l’on se projette à moyen terme ce genre d’expériences forceront les hôteliers à évoluer et à réévaluer la force de leur proposition de valeur. Ainsi tout comme le e-commerce ne signifiera pas la disparition du retail classique mais seulement sa transformation, le monde du voyage s’il ne va pas s’effondrer suite à l’apparition de ces challengers, en sera assurément fortement modifié.

Nous espérons que ce sera pour le meilleur…

 

Les start-ups du voyage de luxe

Plus d’informations :

One Fine Stay

Le Collectionist


Annoncer ici

Share This

About the author

David est co-fondateur de WebandLuxe, c'est un entrepreneur passionné de luxe et de digital. Il est CEO et co-fondateur de Dymant un club privé qui édite et vend les créations exclusives d'artisans d'exception et qui a annoncé une levée de fonds d'1 million d'euros auprès de Partech International et IDinvest Partners. David a en outre travaillé 2 ans pour un fonds de capital risque et siège au board de l'association des anciens HEC dans le luxe. David est diplômé d'HEC ainsi que de l'École polytechnique. Il a également étudié l'entrepreneuriat au Babson College (Boston, USA). Il voue une passion inavouable pour le chocolat blanc et la chanson Bohemian Rhapsody de Queen.

View all articles by David

1 comment

  1. Pingback: Hackers on the Runway – La Conférence qui va « Hacker » le Luxe - Web and Luxe - Blog Luxe Marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *